Top 9 astuces pour entraîner votre chiot

Former son chiot

Tout d’abord; Félicitations pour votre nouveau chiot ! Si c’est votre premier chien, bienvenue dans le merveilleux monde canin. Les chiots sont très amusants, mais ils demandent aussi beaucoup de travail, et de patience à l’entrainement. Il y a beaucoup de choses dont votre chiot a besoin pour s’épanouir ; et un dressage approprié est l’une des plus importantes d’entre elles.

Le dressage d’un chiot peut sembler écrasant. Il y a tant à apprendre pour un nouveau chiot. Mais il n’y a pas de raison de s’en faire ! L’information est la clé de toute éducation saine. Ces 10 conseils peuvent vous aider à naviguer dans l’éducation de votre chiot afin que votre nouvel animal devienne un membre heureux et épanoui de votre famille. 

1. Socialisation

Chien et chat socialisant

Socialiser, c’est exactement ce à quoi ça ressemble : Il s’agit de faire sortir votre chiot et de lui faire découvrir de nouvelles personnes, de nouveaux endroits et de nouvelles situations. Les chiots qui sont bien socialisés deviennent généralement des adultes bien adaptés. Bon nombre des problèmes de comportement les plus courants chez les chiens peuvent provenir d’un manque de socialisation précoce, comme la peur, l’agressivité et l’aboiement excessif.

Il est important que votre chiot s’habitue à une variété de personnes, d’animaux, d’endroits, de sites et de sons pour qu’il ne réagisse pas mal à leur présence en tant qu’adulte. De plus, il est essentiel que votre chiot ait l’habitude d’être manipulé de différentes manières. Cela aidera votre chiot à se sentir plus à l’aise dans des endroits comme le vétérinaire et le toiletteur.

Ne lui imposez néanmoins pas de contact qui irait à l’encontre de sa volonté, vous êtes sa seule barrière protectrice et toute sa confiance réside en vous, restez à son écoute 🙂 

2. Entrainement chez soi

La plupart des nouveaux propriétaires de chiots placent l’entrainement à la propreté en tête de leur liste de priorités. Après tout, c’est frustrant quand votre chien vous laisses des ‘surprises’ dans la maison. Le dressage à la maison est l’une des premières choses sur lesquelles vous pourrez travailler avec votre nouveau chiot. 

Entrainement chez soi chien

Donnez un bon départ à votre chiot en le mettant sur un horaire régulier. Nourrissez-le à des heures similaires chaque jour. Emmenez-le dehors pour aller aux toilettes chaque fois qu’il mange, boit ou se réveille d’une sieste.

Gardez à l’esprit que la punition n’a généralement pas l’effet désiré. Des choses comme gronder ou mettre le nez d’un chiot dans son désordre ne feront que l’effrayer ou l’embrouiller. Une meilleure façon de d’entraîner un chiot à la propreté est de le récompenser en le félicitant, en lui offrant des friandises et en lui offrant des moments de jeu lorsqu’il fait ses besoins au bon endroit. Un tapis éducateur peut aussi être un outil utile pour débuter l’entrainement de la propreté chez soi une maison.

 

3. Renforcement positif

Pendant l’entraînement, les chiots réagissent mieux au renforcement positif qu’à la punition. La punition peut mettre fin à un comportement non désiré, mais elle ne dit pas au chiot ce que vous voulez qu’il fasse réellement. Des punitions sévères peuvent même mener à des problèmes de comportement comme la peur ou l’agressivité. Le renforcement positif incite votre chiot à faire plus de choses que vous voulez qu’il fasse.

Il est assez facile d’amener votre chiot à répéter les comportements que vous aimez en le récompensant par des compliments, des friandises et des jeux. Ignorez ou redirigez votre chiot lorsqu’il se conduit mal et récompensez son bon comportement. Bientôt, votre chiot se comportera bien sur une base régulière.

4. Prévenir des problèmes de comportements

Lorsque vous dressez un chiot, vous avez la possibilité de lui apprendre à bien se comporter avant qu’il ne commence à développer certains des problèmes de comportement les plus courants. Commencez du bon pied en offrant à votre chiot de nombreux jouets intéressants, de l’exercice et de l’entraînement. Un chiot laissé à lui-même pour trouver sa propre source de divertissement est plus susceptible d’adopter des comportements inappropriés.

Vous pouvez également utiliser les commandes d’obéissance de base pour prévenir les problèmes courants de comportement canin. Par exemple, vous pouvez demander à votre chiot de s’asseoir plutôt que de le laisser sauter lorsque vous passez la porte. En enseignant à votre chiot les comportements appropriés, vous pouvez prévenir plusieurs des problèmes de comportement les plus courants.

5. Obéissance basique

Les chiots peuvent commencer à travailler l’obéissance de base dès que vous les ramenez à la maison. Les indices et les commandes de dressage aident à donner à votre chiot le sens de la structure et des règles dont il a grand besoin.

Utilisez le renforcement positif pour commencer à travailler sur les commandes de base du dressage canin, et bientôt votre chiot sera capable de s’asseoir, de s’allonger et de venir sur commande. Ces commandements de base aideront grandement votre chiot à devenir un chien adulte bien élevé.

 

6. Contrôle des morsures

L’inhibition des morsures est une partie importante de l’entraînement du chiot. Il s’agit d’apprendre à votre chiot à utiliser ses dents en douceur. Les chiots commencent à apprendre l’inhibition des morsures par leur mère et par l’interaction avec leurs compagnons de portée. 

Beaucoup de chiots ont besoin de continuer à apprendre ceci une fois qu’ils entrent dans une maison. Commencez à apprendre à votre chiot à inhiber les morsures en lui permettant d’utiliser sa bouche lorsque vous jouez avec lui, et terminez la récréation s’il utilise ses dents trop durement. Une fois que votre chiot apprend que le plaisir s’arrête quand il mord trop fort, vous devriez commencer à le voir utiliser sa bouche beaucoup plus doucement. Vous pouvez aussi essayer de lui faire entendre un mot clé du type « Attention » pour lui rappeler d’être prudent.

 

L’inhibition de l’occlusion est importante parce qu’elle vous protège de ces dents de chiot en forme d’aiguille. Il aide également à prévenir une morsure grave lorsque votre chiot atteint l’âge adulte. S’il ressent le besoin d’utiliser ses dents pour se défendre, apprendre à votre chiot à inhiber les morsures peut faire la différence entre une morsure inoffensive et une morsure grave.

7. Empêcher les mastications destructices

Les chiots adorent mâcher. Ce n’est probablement pas nouveau pour la plupart des gens, surtout ceux qui ont un nouveau chiot à la maison. Plutôt que d’essayer d’empêcher un chiot de mâcher, apprenez-lui quelles sont les choses destinées à être mâchées et celles qui ne le sont pas !

Le confinement est l’un des outils de votre arsenal lorsqu’il s’agit de formation en mastication. Il vous permet d’empêcher votre chiot d’avoir l’occasion de mâcher des meubles, des chaussures, des jouets ou tout autre objet que vous ne voulez pas qu’il ait.

Le réorienter vers des jouets appropriés est une autre partie de l’entraînement à la mastication. Il ne suffit pas de dire « non » à votre chien lorsqu’il ramasse quelque chose que vous ne voulez pas qu’il ait. Au lieu de cela, vous devez le rediriger vers quelque chose qu’il peut avoir, comme un jouet à mâcher ou un Kong.

8. Technique du confinement

En fonction des chiens, des races et de leur tempérament, il peut être risqué de laisser libre cours à votre loulou à travers l’entièreté de votre maison, même lorsque vous êtes là pour le surveiller. Il y a trop de choses dans une maison qu’un chiot puisse mâcher, s’y cacher ou s’y faire mal. L’enfermer dans une cuisine ou une autre petite pièce munie d’une porte ou d’une barrière pour bébé peut contribuer grandement à empêcher votre chiot de développer de mauvaises habitudes, ou de se blesser.

 Rappelez-vous qu’un chiot qui a l’occasion de faire quelque chose qu’il trouve agréable, comme ronger vos meubles par exemple, est plus enclin à répéter ce comportement dans le futur. Le confinement l’empêche d’obtenir ces opportunités.

Néanmoins comme pour la cage, le confinement n’est pas une option viable sur du long terme. Privilégiez la construction d’une relation basée sur l’écoute et le respect de chaque partis 🙂 A chacun son rythme !

9. L'école pour chiots

La maternelle pour chiots est un nom parfois donné aux cours de dressage de chiens conçus spécialement pour les chiots. L’une des meilleures façons de travailler sur tous les aspects du dressage d’un chiot est de suivre un cours de dressage. Ces cours offrent habituellement un peu de tout ce qui est discuté ici : socialisation, cambriolage, obéissance de base, prévention des comportements problématiques, et plus.

Education positive

Mieux encore, il est fait sous la supervision d’un dresseur expérimenté afin que vous ayez moins peur que votre chiot ait une expérience négative pendant le dressage.

Articles liés

Les 10 premières choses à enseigner à votre chiot

Avec leurs oreilles douces et satinées, leurs coussinets parfaitement pulpés et leurs yeux irrésistibles de chiot, tomber amoureux de son nouveau chiot est facile.  Enseigner des choses à ce même chiot, cependant, c’est une autre histoire. D’innombrables chiots mignons grandissent pour devenir des chiens adultes avec des problèmes de comportement ingérables, et les refuges pour…

Réponses