Bouvier des Flandres

Accueil > Fiche Race

Balance pour chien
32 – 41 Kg
Taille moyenne chien
58 – 66 cm
Temps de vie moyen
10 à 12 ans

Nom courant du Bouvier des Flandres

Le Bouvier des Flandres était autrefois un chien très travailleur qui était élevé pour garder le bétail et utiliser sa force brute autour de la ferme. Originaires de Belgique et du nord de la France, ces chiens à poil épais et intelligents ont failli disparaître pendant la première guerre mondiale, lorsqu’une grande partie de leurs terres a été détruite. Après la guerre, ils ont gagné en nombre et en popularité, ce qui leur a valu une réputation de chien de famille bien-aimé. Ces protecteurs loyaux excellent dans toutes les tâches qui leur sont confiées, et s’épanouissent grâce à l’interaction humaine et à l’exercice sportif. Aujourd’hui, on trouve des Bouviers qui travaillent comme chiens de police, de sauvetage et d’aveugle. Malgré sa nature énergique, le Bouvier est tout aussi heureux de se détendre avec sa famille aimante.

Date & Origine

1600s – Belgique

Section

Section n°2 : Chien de Bouvier

Ancêtre

chien de berger, mastiff, beauceron, griffon

Catégorie

l’élevage de bovins

Histoire du Bouvier des Flandres

En Flandre du Sud-Ouest et dans la plaine du Nord de la France, les agriculteurs et les éleveurs du XVIIe siècle avaient besoin d’un chien capable de travailler dans différentes zones des fermes. Ils avaient besoin d’éleveurs de bétail, de protecteurs pour leur bétail et même de muscles bruts pour tirer les charrettes, baratter le beurre et travailler au moulin à grains. Les débuts de l’élevage du Bouvier des Flandres sont souvent débattus. Certains pensent qu’il s’agit d’un croisement entre le mastiff, le chien de berger et même une race d’épagneul. D’autres disent qu’il s’agit d’un croisement entre les races de Beauceron et de Griffon. A l’époque, les hommes qui les élevaient le faisaient uniquement pour la fonction, et ne se souciaient guère d’un quelconque standard de race. Cela a créé une grande variation dans l’apparence. Quoi qu’il en soit, ils présentaient suffisamment de caractéristiques communes pour être considérés comme une seule et même race. À l’origine, on les appelait de plusieurs façons, notamment « koehond », qui se traduit par « chien de vache », « vuilbaard » ou « barbe sale », ou « toucheur de boeuf » ou « conducteur de bétail ». Le terme « Bouvier » est un mot français qui signifie « bouvier » ou « cowherd », et associé à leur région d’origine, leur nom moderne est né. En cours de route, Adolphe Reul, vétérinaire à l’Ecole vétérinaire de Bruxelles, a fait valoir les admirables qualités de la race auprès des éleveurs de la région, bien qu’un standard n’ait été adopté qu’en 1912. Pendant la Première Guerre mondiale, le nombre de Bouviers a diminué au fur et à mesure de la destruction de leurs terres natales, mais un survivant, nommé Nic de Sottegem, a participé aux Jeux olympiques de 1920 à Anvers. Ses descendants se retrouvent dans presque toutes les lignées modernes. Le Bouvier a été reconnu par l’AKC en 1931, et a commencé à être importé aux États-Unis. Aujourd’hui, le Bouvier a troqué les durs travaux agricoles de ses origines contre des emplois tels que policiers, militaires, sauveteurs et chiens d’aveugle.

Apparence du Bouvier des Flandres

Des pattes avant droites et des cuisses larges et musclées donnent au Bouvier des Flandres un aspect carré et puissant. Un cou fort et musclé s’arque en un dos court, large et musclé. La grande tête porte une barbe et une moustache caractéristiques. Les yeux ovales et expressifs, de couleur marron foncé, regardent à travers le visage poilu, et les oreilles attentives sont placées haut sur la tête. Les oreilles peuvent être coupées pour obtenir un contour triangulaire. Un large museau s’amincit doucement pour devenir un grand nez noir qui présente souvent des narines évasées. Les fortes dents blanches de la puissante mâchoire du Bouvier se rejoignent dans un articulé en ciseaux. Les pattes sont arrondies et présentent des coussinets épais, des orteils bien cambrés et des ongles solides. La queue du Bouvier est généralement écourtée et portée droite lorsque le chien est actif. Le pelage long, épais et à double épaisseur permet au Bouvier de rester à l’aise par tous les temps. Le pelage extérieur est constitué de poils durs et rudes, tandis que le pelage inférieur est constitué d’une couche dense de poils doux et fins. Les couleurs du pelage peuvent varier, et peuvent aller du fauve au bringé, et du gris au noir, avec un possible aspect poivre et sel.

Gabarit

Tailles de gabarit de chien

Taille moyenne

Taille : 61 – 69 cm
Poids : 32 – 41 Kg
Taille : 58 – 66 cm
Poids : 32 – 41 Kg

Taille Poils

différentes tailles de poils de chien

Densité Poils

Densité de poils de chien

Texture Poils

Texture de poils de chien

Couleur Poils


Noir

Gris

Marron

Rouge

Crème

Fauve

Bleu

Argent

Blanc

Bringé

Couleur Nez


Noir

Couleur Yeux


Marron

Tempérament du Bouvier des Flandres

Le Bouvier est une race fougueuse et audacieuse, intelligente et même tempérée. Bien qu’ils soient indépendants, ce sont des chiens dévoués qui ont besoin de beaucoup d’attention de la part de leur famille. Connus pour leur nature protectrice, ils font de merveilleux chiens de garde, car ils sont souvent intimidants pour les intrus. Bien que les Bouviers soient généralement gentils avec les enfants, ils peuvent parfois jouer trop brutalement. S’il est socialisé dès le début, le Bouviers s’entend bien avec les autres animaux domestiques. Bien que la race soit facile à dresser, les Bouviers n’atteignent leur pleine maturité qu’à l’âge de deux ou trois ans, de sorte que le dressage doit être constant. Une socialisation précoce est recommandée pour éviter qu’ils ne deviennent dominants et surprotecteurs. Une bonne socialisation peut également contribuer à réduire l’agressivité envers les étrangers et les chiens étrangers. Cette race robuste et musclée est destinée à la garde de troupeaux, ce qui peut parfois entraîner des poursuites d’animaux et de voitures. Les promenades, les sorties sociales, les concours de conduite de troupeau et autres sports canins profiteront aux Bouviers, tout comme le travail à accomplir.

Aboiement

Les Bouvier Des Flandres ne sont pas spécialement connus pour leurs aboiements. Bien que relativement calme, voire même modéré, cette bonne patte nécessitera qu’on subvienne à ses besoins au quotidien afin de pouvoir dépenser l’énergie nécessaire lui permettant de s’épanouir.
Chat

Cohabitation autres animaux

Dans la mesure ou le Bouvier Des Flandres est correctement socialiser, et ce dès son plus jeune âge, on peut s’attendre à une diminution de ses instincts naturels, et limiter ainsi les courses poursuites envers les autres animaux. Par ailleurs, sa nature loyale et enjoué feront de lui un excellent camarade de jeu !

Cohabitation avec les enfants

Le Bouvier Des Flandres saura se montrer extrêmement affectueux avec les enfants, qu’il considérera rapidement comme des êtres à part entière du groupe social dans lequel il évolue, et envers qui il pourra témoigner de sa loyauté. Il sera néanmoins nécessaire de mettre en place des règles de vie strictes, afin que les séances de jeux ne deviennent pas plus brusques que ce quelles devraient être, et sensibiliser au bien-être des deux parties.

Activités possibles

Outre les plaisirs liés à la marche auxquels le Bouvier des Flandres prendra part avec le plus grand des plaisirs, toutes activités mettant son flaire à l’épreuve lui fournira une dépense mentale nécessaire. Par ailleurs, l’obé rythmée, et toute autre activité canine en adéquation avec sa corpulence pourront être de bon terrain d’exercice pour votre bonne patte et vous !

Vie en appartement

En considération de la taille imposante du Bouvier des Flandres, une maison est le cadre le plus souvent recommandé pour cette race. Néanmoins, si le chien est laissé seul dans le jardin la plus grande majorité du temps, il s’épanouira certainement plus au sein d’un appartement, aux côtés d’une famille qui répondra à ses besoins de dépenses quotidiennement et avec qui il pourra nouer des liens.
température chien

Températures

Le poil de couverture du Bouvier des Flandres est rude et long, par ailleurs son sous-poil dense offre une très bonne protection contre le climat rigoureux. Par temps chauds, et lors de températures extrêmes, il sera néanmoins nécessaire de prêter une attention particulières aux signaux de votre chien, et ainsi anticiper ses besoins.

Niveau d'activité

Besoin d'activité du chien

Distance en balade par semaine

90 km
Distance moyenne semaine

Dépense journalière

90 minutes

Education du Bouvier des Flandres

Le Bouvier des Flandres fait partie des chiens à l’intelligence exceptionnelle, mais dont l’indépendance peut parfois rendre têtu. Il faudra alors être capable de lui proposer une éducation cohérente, ferme et bienveillante. De par sa grande taille, une socialisation sera nécessaire afin de conditionner positivement les prochaines rencontres de cette bonne patte.

Soin du Bouvier des Flandres

Le brossage du pelage long et dense de votre bouvier doit être effectué une à deux fois par semaine à l’aide d’une brosse et d’un peigne lisses pour éviter qu’il ne s’emmêle et ne s’emmêle. Sans un toilettage régulier, votre Bouvier peut développer des points chauds, des lésions cutanées douloureuses qui peuvent entraîner des infections, surtout dans les climats chauds et humides. La coupe et la mise en forme peuvent être effectuées trois à quatre fois par an, en veillant à couper l’excès de poils entre les coussinets et à l’intérieur des oreilles. La longue barbe peut devenir sale en mangeant et doit être nettoyée plus souvent. Cette race perd peu de poils si elle est correctement toilettée. Ne prenez un bain que si nécessaire, en utilisant un shampoing sec. Les ongles solides des Bouviers doivent être coupés régulièrement et les oreilles doivent être examinées pour vérifier qu’il n’y a pas de cire ou de débris. C’est une race qui bénéficie de l’exercice quotidien et de l’interaction humaine, ainsi que d’une tâche. Prévoyez des séances de jeu, des promenades et des joggings vigoureux, mais veillez à modérer l’exercice pendant la phase de croissance du chiot. Le Bouvier peut s’épanouir aussi bien à la campagne qu’en appartement. En raison d’une prédisposition aux troubles digestifs, évitez les aliments de table riches en graisses, en sodium ou en additifs artificiels. Tant que votre Bouvier est un chiot, veillez à ne pas le suralimenter, car cela peut contribuer à diverses affections physiques.

Brosses & Accessoires


Brosse

Brosse slicker

Brosse étrille

Coupe ongles

Fréquence de brossage

Fréquence de brossage du chien

Santé du Bouvier des Flandres

Préoccupations majeures

  • Dysplasie de la hanche et du coude

Préoccupations majeures

  • Cataractes
  • Glaucome
  • Bloat
  • Méga œsophage
  • Sténose aortique subvalvulaire
  • Paralysie laryngée

Tests occasionnels

    Diagnostics occasionnels

    • Oeil
    • Hip
    • Coeur
    • Rayons X
    • Examen des yeux
    • Gorge
    • Endoscopie

    L'alimentation du Bouvier des Flandres

    Que vous optiez pour une alimentation à base de croquette, de pâté, ou encore (idéalement) de rations ménagères, il vous faudra adapter le régime alimentaire du Bouvier des Flandres en fonction de ses besoins spécifiques. Favorisez toujours les bonnes qualités nutritives des aliments (dont les protéines animales) et si possible, variez le régime sous les conseils avisés de votre vétérinaire, afin de vous adapter aux besoins changeants de votre chien.

    Dosage par jour

    Bol par jour
    3 Verre

    Coût journalier

    Coût nourriture pour chien par jour
    2 – 2 €

    Coût par mois

    coût au mois nourriture chien
    63,75 €
    3 Verre
    2 – 2 €
    63,75 €

    Ration ménagère

    Ration ménagère pour chien

    Evolution dans le temps du Bouvier des Flandres

    6 mois

    Taille : 53,34 cm
    Poids : 22,67 kg
    Taille : 53 cm
    Poids : 23 kg

    12 mois

    Taille : 58,42 cm
    Poids : 29,48 kg
    Taille : 58 cm
    Poids : 29 kg

    18 mois

    Taille : 63,5 cm
    Poids : 36,28 kg
    Taille : 64 cm
    Poids : 36 kg

    6 mois

    12 mois

    18 mois

    Taille : 53,34 cm
    Poids : 22,67 kg
    Taille : 53 cm
    Poids : 23 kg
    Taille : 58,42 cm
    Poids : 29,48 kg
    Taille : 58 cm
    Poids : 29 kg
    Taille : 63,5 cm
    Poids : 36,28 kg
    Taille : 64 cm
    Poids : 36 kg