Pourquoi les chiens lèchent-ils leurs « parties génitales »

Mon chien se lèche le penis

La plupart du temps, les chiens sont une source infinie de sourire, mais … parfois … notre sourire peut se teinter d’une légère pointe de surprise, bien que toujours amusé. Tout propriétaire de chien aime les spécificités de son compagnon adoré. Mais une autre particularité des chiens, c’est qu’ils ont parfois cette manie de se lécher leurs parties « intimes » en publiqueIl n’y a pas de discrimination sexuelle associée à l’acte de lèche et il n’y a pas de façon raffinée d’en discuter. Un chien mâle léchera son pénis. Une chienne léchera sa vulve. Et ils lécheront tous les deux leurs régions anales. 

Ce comportement pour le moins peu attrayant, intrigue souvent les propriétaires d’animaux de compagnie partout dans le monde. 

Plongeons un peu plus dans les détails ensemble !

Pourquoi les chiens se lèchent les parties génitales ?

Dans le monde canin, un degré modéré de léchage fait partie du processus normal du toilettage. Par exemple, un chien ou une chienne peut lécher la région génitale après avoir uriné pour nettoyer cette région. Lorsque c’est le cas, le léchage n’est lié qu’à l’élimination, ou à l’échange d’informations, et n’est pas persistant. Il suffit d’un coup d’œil dans la région pour s’en rendre compte.

L’anxiété chez le chien peut également être la cause de léchages répétés. Cette action ayant un effet réconfortant pour nos amis à poils, ils peuvent y chercher à dissiper un mal être quelconque.

Il n’est pas aussi courant pour les chiens de lécher la région anale après l’élimination ; cependant, si les selles sont collantes ou aqueuses, le chien peut ressentir le besoin de « nettoyer » un peu. Des selles fermes et normales ne sont généralement pas suivies d’un léchage.

Quand le léchage des parties intimes est-il considéré problématique ?

Un léchage fréquent ou soutenu de la région urogénitale peut indiquer l’existence d’un problème médical. Avertissez votre vétérinaire si vous voyez l’un des signes suivants :

  • Gonflement ou rougeur du pénis, de la vulve ou de l’anus
  • Présence de pustules (boutons) ou de bosses rouges sur la peau
  • Décoloration de la peau (noire ou rouillée)
  • Avoir de la difficulté à uriner
  • Augmentation de la fréquence des mictions
  • En ramassant ou en frottant la région rectale sur le sol
  • Présence d’une odeur nauséabonde entre les éliminations
  • Écoulement du pénis ou de la vulve

Que cause ces symptômes associés au léchage ?

Il y a plusieurs raisons médicales qui incitent un chien à lécher constamment ses régions génitales ou anales. Voici quelques-uns des problèmes les plus courants :

Infection des voies urinaires

Les chiens atteints d’une infection de la vessie peuvent se lécher le pénis ou la vulve pendant une longue période de temps après avoir uriné ou entre les éliminations. 

Ils peuvent uriner plus fréquemment et peuvent avoir de la difficulté à uriner. Souvent, ils ressentent l’urgence d’uriner et produisent très peu d’urine. Les infections de la vessie sont assez fréquentes et sont causées par des bactéries qui répondent habituellement au traitement aux antibiotiques. Les antibiotiques oraux et injectables sont facilement disponibles et sont très efficaces pour résoudre les infections de la vessie. L’ajout de suppléments ou de régimes spéciaux au régime thérapeutique peut modifier l’environnement de la vessie et aider à prévenir les infections répétées. Si les voies urinaires supérieures ou les reins sont infectés, le traitement peut être prolongé. 

Les tests de laboratoire, y compris l’analyse d’urine, la culture d’urine et les analyses sanguines, aideront à déterminer le meilleur déroulement et la meilleure durée du traitement. 

Allergies

Les allergies d’inhalation ou alimentaires peuvent toutes deux causer des démangeaisons dans la région génitale.

 Lorsque l’allergie alimentaire est la cause du problème, les démangeaisons se manifestent toute l’année, tandis que les allergies par inhalation peuvent être saisonnières, selon les plantes ou les arbres qui sont pollinisateurs. Éviter l’allergène diminuera le léchage. 

Par exemple, les chiens souffrant d’allergies par inhalation devraient être promenés tôt le matin et tard le soir lorsque la rosée au sol réduit le pollen dans l’air. Après être sorti, les pattes, le ventre et tout autre endroit en contact avec le sol doivent être nettoyés à l’aide d’une serviette humide ou d’une lingette pour bébé afin d’éliminer une partie du pollen qui s’est accumulé sur le pelage du chien. Le chien n’est peut-être pas complètement exempt de pollen, mais la quantité de pollen peut être réduite, ce qui minimise l’exposition par inhalation. 

Les allergies alimentaires sont déclenchées lorsque le chien est sensibilisé aux protéines ou à d’autres molécules de l’aliment. Ces allergies sont contrôlées en nourrissant le chien d’un régime hypoallergénique avec des protéines naturelles uniques (agneau, saumon, kangourou, lapin, etc.) ou des protéines artificielles auxquelles le chien n’a pas été exposé. Les allergies alimentaires et les allergies par inhalation peuvent nécessiter une thérapie médicale ainsi qu’une thérapie d’évitement. 

Il existe des médicaments immunomodulateurs et anti-inflammatoires qui procurent un soulagement sûr, efficace et à long terme des allergies sans les effets secondaires des stéroïdes. 

Infection cutanées

La présence de bactéries et de levures sur la peau est normale ; cependant, si l’une ou l’autre apparaît en excès, ou si la barrière cutanée est malsaine, ou si le chien est immunodéprimé, une infection peut survenir. 

Les infections bactériennes ou à levures de la peau peuvent être très irritantes et entraîner une léchage constant de la zone affectée. La présence de pustules ou de bosses rouges indique habituellement une infection bactérienne et justifie une antibiothérapie. Une odeur de moisi ou une décoloration noir-rougeâtre de la peau peut indiquer une infection à levures qui nécessite un traitement supplémentaire. 

Les infections bactériennes et les infections à levures réagissent généralement mieux lorsque le traitement typique sous forme de shampooings ou de lingettes médicamenteux est ajouté au régime de traitement oral. 

Impaction de la glande anale

Les chiens ont deux glandes anales, vestiges de glandes olfactives, situées près du rectum. Ces glandes se remplissent de liquide malodorant et se vident d’elles-mêmes lorsqu’une pression est exercée par les muscles rectaux lors d’une selle. 

Lorsqu’ils travaillent normalement, les animaux de compagnie et leurs propriétaires ne se rendent même pas compte qu’il y a des glandes anales ; cependant, lorsque les glandes anales deviennent trop pleines, elles deviennent facilement apparentes. Les glandes touchées dégagent une odeur nauséabonde et la région anale peut enfler et devenir irritée. 

En réponse à l’irritation, le chien peut lécher la région rectale ou se déplacer et frotter l’anus sur le sol. L’évacuation manuelle des glandes anales distendues résout habituellement le problème, alors appelez votre vétérinaire pour un rendez-vous. Si elle n’est pas entretenue, une impaction peut se produire lorsque le liquide devient si épais qu’il ne s’écoule pas à travers l’ouverture étroite du rectum. L’impaction mène souvent à l’infection. Les infections graves peuvent entraîner la formation d’un abcès qui se rompt à travers la peau jusqu’à la zone externe autour de l’anus. Ces infections nécessitent un traitement par antibiotiques typiques et oraux. Les analgésiques et les bains d’eau chaude peuvent soulager l’inconfort. Les infections répétées peuvent nécessiter l’ablation chirurgicale des glandes.

Les chiens vont toujours se lécher et s’est peut être mignon quand ils lèchent notre visage avec amour. Il peut même être mignon quand ils lèchent votre cornet de crème glacée. Mais, ce n’est que rarement ‘mignon’ quand ils se lèchent les parties intimes. Si votre chien lèche plus qu’il ne devrait, consultez votre vétérinaire pour obtenir de l’aide. Une thérapie médicale appropriée peut réduire l’inconfort de votre chien ainsi que vos tracas 🙂

Articles liés

Le petit guide des vaccins chez les chiens

Les vaccins sont devenus aujourd’hui monnaie courante pour nos amis les chiens.  De cette manière, on peut prévenir efficacement des maladies canines potentiellement graves telles que la maladie de Carré, la rage ou l’hépatite. Les vaccins réguliers protègent la santé de votre animal. Mais ils peuvent également garder les membres de votre famille en bonne santé.…

Top 10 des questions sur les chiens

Chaque semaine, nous recevons des milliers de questions de propriétaires de chiens, sur des centaines de sujets allant des questions médicales, à la nutrition, jusqu’à la formation. Les propriétaires d’animaux du monde entier ont souvent les mêmes questions que vous, alors jetez un coup d’œil à celles que nous recevons encore et encore – vous…

Empêcher son chien de faire pipi dans la maison

Aucun propriétaire de chien ne peut se targuer de n’avoir connue cette désagréable frustration lorsqu’un soir, rentrant du boulot, vous découvrez un coin de votre tapis mouillé d’urine. Vous savez que votre chien est le coupable. Il se planque d’ailleurs sûrement dans un coin en attendant que l’orage passe. Comme à chaque fois qu’il réitère…

Réponses