Le bénéfices du Doga – Comment apprendre le Yoga avec son chien

Apprendre le Doga avec son chien

Depuis quelques années maintenant, le Doga séduit de plus en plus les amis des chiens, désireux de nouer des liens plus solides avec leurs compagnons à fourrure. Le Doga a vu le jour à New York en 2001, proposant alors une pratique du Yoga d’un nouveau genre, permettant d’évoluer avec son chien en tant que partenaire à part entière. 

Le succès de cette nouvelle activité c’est rapidement propagé et le Doga c’est bientôt vu réserver une place d’honneur dans certaines salles de sport, pour la plus grande joie des voisins alentour !

En quoi consiste le Doga - Ou Doggy Yoga

Adapté du Yoga traditionnel, le Doga se spécialise sur la pratique et l’échange, entre un humain et son chien.  Sans regard sur l’âge, la condition physique ou bien la race de ce dernier, cette discipline met au cœur de l’action l’écoute, et la confiance entre deux êtres. 

Le Doga peut ainsi se pratiquer de deux manières différentes ;

  • La première consiste en un type de yoga traditionnel, où le chien jouera principalement un rôle d’accompagnant – le maître faisant les exercices en gardant seulement un contact physique avec son chien. 
  • La seconde est une activité simultanée, où le chien prend sa place de partenaire dans la réalisation des postures.

Développement du Doga – Salle de sports, quotidien, réseaux

 

Les bienfaits du Doga

Levez une main si votre toutou vous apporte un sentiment de joie, de confort et de bien-être !

 Eh bien, vous n’êtes pas seul. Dans une enquête menée auprès de propriétaires d’animaux de compagnie, 74 % ont déclaré que le fait de partager son quotidien avec un animal avait amélioré leur santé. Selon l’étude, l’interaction positive entre l’homme et l’animal est liée aux changements des variables physiologiques tant chez l’homme que chez l’animal, notamment une réduction du stress psychologique subjectif – comme la peur ou l’anxiété – et une augmentation des niveaux d’ocytocine dans le cerveau.

En gros, plus vous passez de temps avec votre toutou, plus vous serez heureux !

Additionnez à cela les bienfaits du Doga, et vous aurez la formule spéciale bien-être-zen !

Voici quelques exemples de bienfaits apportés par la pratique du Doga :

Renforce votre lien avec votre chien

Si des études scientifiques ont déjà pu prouver les bienfaits du Yoga sur l’Homme, il n’en existe encore que peu sur les effets du Doga. Mais voici une certitude.

Le Doga est une excellente pratique s’adaptant à votre rythme, vous permettant de passer un temps positif et d’échange avec votre chien. En particulier lorsque vous réalisez des poses assistées dans lesquelles vous et votre chien travaillez ensemble, en tant que partenaires. C’est une excellente manière pour aider votre chien à apprendre à vous faire confiance et à renforcer votre relation. En améliorant le lien que vous entretenez avec votre chien, vous améliorez par la même occasion le potentiel de correction et d’entraînement du comportement de votre compagnon à quatre pattes.

Le Doga exige de la part des deux parties une relaxation et une concentration profonde, ce qui ne peut que favoriser la croissance du lien dans vos échanges, qui deviennent plus profonds et plus authentiques avec le temps.

Bienfaits Physiques

Bien que les bienfaits du Doga n’aient pas encore été prouvés scientifiquement, cette pratique reste néanmoins une forme d’exercice pour votre chien et vous. 

 

Si votre chien est en mauvaise forme ou en surpoids, le Doga peut s’avérer être une parfaite forme d’exercice physique progressif. Avec une pratique régulière, votre camarade prendra en masse musculaire et perdra en gras ! Tout type d’activité physique aide à la circulation sanguine, et le Doga ne fait pas exception.

En règle général, le Doga fait appel à un instinct naturel du chien … Celui de s’étirer. 

Avec un peu de pratique, votre chien gagnera en souplesse et en amplitude de mouvements. 

 

En pratiquant des exercices, ainsi que des massages quotidiennement, vous pouvez aider à prévenir l’arthrite et les blessures du ACL lorsqu’il sera plus âgé. La pratique récurrente du Doga peut également être bénéfique pour les chiens qui souffrent de dysplasie de la hanche ou de problèmes de douleur similaires qui surviennent avec l’âge.

 

Certains chiens blessés (dépendamment de la blessure) peuvent profiter des bénéfices du Doga afin de favoriser leur rémission. Les chiens qui se remettent d’une blessure ou d’un accident peuvent profiter d’une atténuation non négligeable de la douleur grâce à des étirements doux, qui soulagent la tension musculaire. Cela peut également les aider à retrouver leur force, qu’ils l’aient perdue en raison du vieillissement ou d’une blessure.

 

Relaxation

La Relaxation et la Réspiration sont les ingrédients premiers du Doga, et en tissent le fondement de la pratique. Ce qui peut faire de réelles merveilles pour les chiens à tendances hyperactives, les invitants à s’apaiser en douceur. La partie exercice du Doga jouera un rôle de brûleur d’énergie, tandis que les étirements, agrémentés de massages, viendront apaiser mentalement votre Loulou après une bonne séance dépense. 

Bien entendu, le principal avantage commun de cette pratique récurrente, est également de vous aider dans la gestion du stress et de l’anxiété. En fait, la stabilité mentale est sans aucun doute l’un des plus grands avantages du yoga. Il existe de nombreuses autres activités qui sont probablement tout aussi, voire plus bénéfiques pour votre santé physique, mais si l’on y ajoute les bienfaits pour la santé mentale, et le bien-être qui découlent de la médiation et du massage, le yoga (ou Doga) est une des  meilleures qui soient.

Le Doga est également parfait pour les chiens ayant des problèmes de comportement. Les chiens jappeurs et anxieux apprendront à rester calmes et détendus grâce au doga. Mais ne vous attendez pas à des résultats visibles dès votre première séance ! Il leur faut du temps pour y parvenir, alors essayez d’intégrer régulièrement le Doga à votre quotidien et celui de votre chien (pendant au moins un mois ?).

Socialisation

Le Doga est par ailleurs un excellent moyen de rencontrer de nouvelles personnes, de profiter de moments de joie avec d’autres propriétaires de chiens et de socialiser. Cela est particulièrement vrai si vous n’êtes pas particulièrement fan des parcs à chiens bondés et bruyants… 

Cela vous donnera une bonne raison de sortir de la maison et peut-être de vous faire de nouveaux amis, et de stimuler mentalement votre chien par la même occasion !

Le Doga peut-il être une mauvaise chose pour vous et votre chien ?

En faisant mes recherches pour cet article, j’ai découvert que tout le monde n’apprécie pas la pratique du Doga, dans le fait de faire du yoga avec des chiens.

Les arguments diffèrent selon les personnes interrogées. Les puristes disent que la Doga est une profanation de la pratique sacrée du yoga (avec un « Y » majuscule) dans le but d’en faire une mode.

Par exemple, une instructrice de yoga de longue date, Julie Lawrence de Portland, a déclaré dans un article du NY Times que Doga banalise une pratique sacrée vieille de 2 500 ans.

« Vivre en harmonie avec tous les êtres, y compris les chiens, est un principe véritablement yogique. Mais les cours de yoga ne sont peut-être pas la meilleure façon d’exprimer cela. »

En tant que pratiquant de Yoga(bien qu’amateur), je ne crois pas à cet argument. Je suppose que tout se résume à une préférence personnelle et à la façon dont vous choisissez de voir le yoga : comme un exercice ou comme une religion. Néanmoins, il y a un meilleur argument contre le fait de faire du Doga.

Les vétérinaires et autres experts canins ont mis en garde les éventuels pratiquants du doga contre la prudence. Il existe des dangers de « trop de bonnes choses », en particulier lorsqu’il s’agit de votre chien. Un porte-parole du Dogs Trust du Royaume-Uni l’a bien dit :

« Il est important de se rappeler que les chiens ne peuvent pas nous dire quand ils en ont assez. Le doga, et toute variante de celui-ci, doit toujours être pratiqué sous l’œil attentif de professionnels qualifiés ».

Donc, tant que vous êtes conscient de l’état de votre chien, et que vous ne le forcez pas à faire les mêmes positions que vous, mais que vous appréciez plutôt le lien entre l’homme et l’animal, le doga peut être un excellent complément à votre programme d’exercice. Il suffit de faire preuve de prudence et d’être conscient de son état.

Comment apprendre le Doga ?

Apprendre le Doga revient à s’initier au Yoga. Voilà qui vous ouvre les portes de longues heures de pratiques bienfaisantes ! 

Il n’existe pas de formule magique pour apprendre le Doga, si ce n’est de prendre du plaisir à chaque instant partagé avec votre compagnon à quatre pattes. En faisant preuve d’écoute et d’ouverture face à ces échanges particuliers, on se laisse assez vite surprendre par de nouvelles sensations de bien-être, qui viendront (peut-être?) prendre une place entière dans notre quotidien. 

On peut apprendre le Doga par différents chemins, à vous de choisir celui qui correspondra le plus à votre rythme !

Les Cours de Doga

Bien que cette pratique se fasse encore timide en Europe, certains établissements proposent d’ores et déjà des cours spécialisés accueillant nos amis canidés. 

C’est l’occasion parfaite pour découvrir ce nouvel univers avec votre chien ! 

Vous progresserez en étant guidé, et sécurisé par un professionnel tout en profitant d’un moment hors du temps aux côtés d’autres amateurs de bien-être. 

N’hésitez pas à les appeler auparavant afin d’en savoir plus sur ;

  • La taille de la classe de Doga ? 
  • S’il existe des consignes particulières pour les tailles/races ? 
  • Si il existe des restrictions en fonction de certains problèmes de comportements canins ?

Apprendre le Doga chez Soi !

Grâce aux merveilles technologiques de notre époque, nous avons accès à des mines d’informations via internet. 

Et le Doga ne fait pas exception ! 

Sur Youtube par exemple, vous pourrez aisément trouver des chaines détaillants étapes par étapes des niveaux progressifs de postures. En voici un exemple :

L’avantage de ce mode d’apprentissage, est que vous pourrez l’adapter totalement à votre rythme, ainsi qu’à celui de votre Loulou ! Si ce dernier n’est pas spécialement à l’aise en présence d’autres chiens, ou qu’il se retrouve vite distrait, le fait de commencer votre apprentissage commun dans un espace plus intime, et familier, peut-être une bonne chose. 

Par ailleurs, il existe des livres illustrés (en vente sur Amazon) qui peuvent particulièrement faciliter les choses !

Et si l’anglais ne vous embête pas, voici quelques exemples supplémentaires pour commencer en douceur 🙂 

 

Ne pas forcer les choses !

Bien entendu, cette discipline reste avant toute chose un plaisir à partager. Si votre chien n’est pas tenté par l’expérience, tant pis ! Peut-être plus tard, ou peut-être un autre type d’exercice conviendrait-il mieux ? 

Certains adeptes du Yoga tentent de proposer un rythme qui, parfois, n’est pas accordé avec leur chien à l’instant T ^^’ 

Ici, l’enthousiasme semble partagé, mais pas forcément la volonté 😀 

Et voici une petite compilation mixte, pour le plaisir ! 

Si votre chien ne répond pas forcément présent ce coup-ci, ne vous inquiétez pas. Comme dans une pratique de yoga plus traditionnelle, tant que vous vous tenez sur votre tapis l’esprit ouvert, et un brin de sens de l’humour, vous n’en ressortirez qu’avec des avantages ! 

Ce n’est peut-être pas la méthode idéale pour se sculpter un corps fitness, mais il s’agit d’une pratique visant plutôt à tisser un lien avec votre chien et à apprécier l’instant à sa juste valeur.

Qu’est-ce qui pourrait être plus intéressant que cela ? 

Articles liés

Le suivi naturel et votre chien

L’idée même de pouvoir se promener en toute liberté et sécurité avec son chien, et ce sans attache, séduirait la plupart des personnes partageant leur quotidien avec un compagnon à quatre pattes. Et pour cause !  Dans cette optique, établir une relation d’écoute avec son partenaire à poils est nécessaire. Le suivi naturel, comme le…

Comment dépenser son chien efficacement !

Quelle que soit la race, l’âge ou l’environnement, un chien a besoin de se dépenser physiquement et mentalement chaque jour (un peu comme nous). Pourtant, passer 4-5 heures par jour à dépenser son chien n’est pas (toujours) évident. Le manque d’activité est l’une des causes les plus fréquentes de problèmes de comportements canins; c’est pourquoi…

Réponses