La tique du chien : Comment enlever une tique de son chien ?

Enlever une tique sur mon chien

La tique du chien -ou de son petit nom scientifique Ixodes, Dermacentor ou Rhipicephalus – est un gros acarien hématophage, c’est-à-dire qui se nourrit de sang pour vivre. Elles attendent généralement de pouvoir s’accrocher au passage d’une proie en grimpant dans les hautes herbes.

Depuis le début du mois de mai 2019, le nombre de cas recensé chez les chiens de Piroplasmose est en net augmentation, et à dépasser le seuil d’alerte. Preuve en est que les tiques sont entrées en période d’activité, guettant nos amis à poils longs à la recherche d’un repas sanguin passager. 

tique herbe verte
3115 urgences vétérinaires

La saison de la tique du chien

Autrefois, il était coutume de penser que le printemps et l’automne étaient les deux saisons propices aux tiques. Du temps où nos saisons étaient plus marquées, avec des températures plus tranchées.

Mais cette réflexion n’est plus aussi vraie depuis 15 ans. Dorénavant, nous pouvons constater 365 jours par ans la présence  de tiques sur les animaux consultés en urgence. Bien que des piques persistent au début du printemps et de l’automne, le parasite est désormais actif tout au long de l’année. 

Voilà pourquoi il nous faut redoubler de vigilance auprès de nos compagnons adorés, et ce tout au long de l’année ! 

Wikipedia

Les dangers des tiques pour la santé de votre chien

Lorsque la tique s’accroche à une proie, elle mord/pique l’épiderme de sa victime, en diffusant une salive anticoagulante. Cette salive singulière lui permet de se nourrir de sang non-coagulé sur plusieurs heures. C’est à ce moment-là que le danger advient.

La morsure en elle-même n’est pas dangereuse en soi, mais la salive des tiques en revanche, peut apporter à votre compagnon différentes maladies. 

Des bactéries, protozoaires et autres trouvent refuge dans les glandes salivaires des tiques, et sont inoculés dans la circulation sanguine de votre compagnon lors de la morsure. Des maladies potentiellement mortelles sans prises en charges médicales, peuvent être transmises, se traduisant souvent pas de fortes fièvres. On retrouve notamment la Piroplasmose, la maladie de Lyme ou encore l’ehrlichiose canine. Les chats sont moins concernés, mais peuvent également développer une forme d’ehrlichiose.

Comment prévenir des tiques des chiens

Si votre chien est fréquemment exposé aux tiques, vous pouvez le faire vacciner contre la Piroplasmose et la maladie de Lyme. Cela ne l’empêchera pas totalement de contracter l’une des deux maladies, mais malgré tout lui sauver la vie. 

Il existe des antiparasitaires externes efficaces, qui peuvent être utilisés en plus des vaccins afin de protéger des autres maladies transmissibles. Certains produits étant néanmoins chimiques et puissants, il est recommandé de se tourner vers votre vétérinaire, afin qu’il puisse vous guider vers un traitement adapté à votre chien. (collier antiparasitaire, pipettes, etc.)

Fort heureusement, toutes les tiques ne sont pas porteuses d’agents pathogènes. 

Si vous tombez sur une tique accrochée à l’épiderme de votre chien, retirez-la à l’aide d’une pince prévue à cet effet. Puis gardez un œil sur l’état général de votre chien durant les 3 semaines à suivre. Appétit, température, attitude, urines qui deviennent foncées, ou si votre chien se met à boiter, ces symptômes devraient justifier d’une visite chez votre vétérinaire.

Comment retirer une tique de votre chien

Le plus important lorsque vous retirez une tique de votre chien, est de procéder lentement, et avec précision afin de retirer l’intégralité de la tique en une fois. Le risque étant de laisser la « tête » de la tique, créant ainsi un risque d’infection potentiel, et dans le cas d’une tique porteuse d’un agent pathogène, sa propagation. Cela reste néanmoins une opération facile, à la portée de chacun, et surtout nécessaire à chaque propriétaire de chien.

Pour cela munissez-vous: 

Retirer la tique de votre chien

  1. Libérez un espace dégagé de poils autour de la tique.
  2. Placez le plus proche de la peau, les deux branches du crochet de part et d’autres de la tique, jusqu’à arriver au plus proche de l’entonnoir des deux branches.
  3. Tournez doucement la prince (et toujours dans le même sens), et soulevez délicatement au fur et à mesure des tours. La tique s’extraira grâce aux rotations. 
  4. Une fois la tique sortie dans son intégralité, désinfectez la morsure à l’aide d’un antiseptique 
  5. Vous pouvez garder la tique dans un bocal afin de la faire examiner en cas de doutes liés à des symptômes.

Au plus vite une tique est retirée de l’épiderme de votre chien, au plus bas vous réduisez les risques potentiels d’infections liés aux morsures. Pour réduire encore plus les chances de morsures, n’hésitez pas à brosser votre chien régulièrement au peigne fin (si possible) afin de garder un œil sur l’évolution du pelage de votre compagnon adoré ! 

Ce beau temps et ce doux vent peuvent bien emmener quelques contraintes, quand je vois mon chien se prélasser au soleil, et courir en forêt sèche … J’empoigne mon peigne avec plaisir 🙂 

Belles ballades à vous !

Articles liés

Comment nettoyer les oreilles de son chien sans risque

L’appareil auditif des chiens est un organe exceptionnel, incomparable à l’ouïe humaine.   Une partie du corps de votre chien extrêmement sensible, et dont il vous faudra prendre soin ! Si bien certaines notions d’hygiènes sont propres aux normes humaines, autant s’appliquer à laver les oreilles de son chien méticuleusement, et de temps en temps, est tout…

Le petit guide des vaccins chez les chiens

Les vaccins sont devenus aujourd’hui monnaie courante pour nos amis les chiens.  De cette manière, on peut prévenir efficacement des maladies canines potentiellement graves telles que la maladie de Carré, la rage ou l’hépatite. Les vaccins réguliers protègent la santé de votre animal. Mais ils peuvent également garder les membres de votre famille en bonne santé.…

Réponses