Comment Apprendre L’indication Stop à son Chien | Et Pourquoi ?

Apprendre l’indication stop à son chiot, ou à un chien adulte peut faire toute la différence en fonction des situations que vous rencontrerez. Que feriez-vous si votre chien était sur le point de se retrouver dans une rue très fréquentée ? Il a peut-être vu un cerf ou un autre chien et s’est mis à le poursuivre. Les aléas rencontrés lors de promenades peuvent être anticipé dans une certaine mesure, mais il est préférable d’avoir des alternatives éducatives sur lesquelles se reposer lorsque les événements peuvent-être amenés à vite déraper (traverser une route, la rencontre avec un autre chien (trop) enthousiaste, etc …). Plongeons ensemble dans la compréhension de cette indication ! 

Pourquoi apprendre l'indication stop à votre chien est important ?

Le « stop », aussi important que le « non » « assis » ou « pas bouger« , vous permettront d’introduire la notion d’auto-contrôle dans l’éducation de votre chien, mais aussi de pouvoir le sécuriser quand besoin est. 

Terminé les frayeurs lors des balades en ville à chaque carrefour, ou passage piétons, face aux imprévus … 

Apprendre l’indication stop à son chien est également un bon moyen d’interrompre une action en cours, ou une intention de faire pas forcément adapté à la situation actuelle. 

Vous apprendrez par la même occasion à votre chien à renoncer à la demande, pour obtenir quelque chose d’autre en retour. C’est là un excellent moyen pour votre chien d’apprendre à gérer sa frustration ! 

Bien assimilées, ces indications seront vos meilleurs alliés dans l’éducation de votre chien, et vous permettront de nourrir la complicité que vous entretenez avec votre compagnon à quatre pattes ! 

chiot qui attend avant de sortir

Comment apprendre le stop à votre chien ?

Comme pour tout apprentissage canin, il vous faudra veiller à respecter deux étapes essentielles : le conditionnement, ainsi qu’un apprentissage progressif, par paliers. 

Créer le conditionnement.

Afin d’apprendre le stop à votre chien dans le cadre de l’éducation positive, il vous faudra tout simplement l’amener à comprendre que renoncer, en l’occurrence s’arrêter à votre demande, est une bonne chose pour lui. 

Pour cela, répétez l’action liée à la commande que vous souhaitez associer, et récompensez votre chien afin qu’il associe votre indication à quelque chose de positif pour lui, et créer ainsi un conditionnement qui favorisera l’assimilation.

L'apprentissage progressif : la règle des 3D

Le base vitale d’une bonne pédagogie, et le respect du rythme d’apprentissage. Tout comme les humains, les chiens ont chacun leur propre rythme, et manière d’appréhender ce qui les entoure. 

Afin d’assurer un apprentissage solide et sans stress à votre chien, il est conseillé de proposer une structure dans sa progression appelé la règle des 3D (durée, distance, distraction). 

Autrement dit, commencez votre apprentissage sans stimulations environnantes, proche de votre chien, et en lui proposant des séances courtes mais répétées afin d’ancrer l’habitude. 

Mieux vaut ne pas placer la barre trop haute au début, et progresser par de petites victoires afin de renforcer la confiance de votre chien en lui et en vous, plutôt que de le confondre dans des exercices trop complexes ! 

S'exercer, pour apprendre le stop à votre chien.

Quoi de mieux pour ancrer une nouvelle habitude, que de l’amener par le jeu ? Voici quelques exercices que vous pourrez pratiquer au quotidien avec votre compagnon à poils afin de parfaire son apprentissage ! 

Exercice n°1 : Le stop accompagné

Ce premier exercice consistera à proposer des arrêts spontanés lorsque votre chien marche à vos côtés. 

Placez-vous dans un environnement calme pour débuter, et si votre chien à tendance a partir jouer de son propre chef, utilisez la laisse dans un premier temps. 

Lorsque votre chien sera habitué à cette nouvelle indication, et écoute, vous pourrez pimenter un peu l’exercice. Vous pouvez changer de rythme et courir par exemple ! Jouer avec votre chien puis lui demander de se stopper, avant de reprendre de plus belle… Il ne vous reste plus qu’à répéter l’exercice quotidiennement face à différentes situations afin d’ancrer ce nouveau mécanisme quotidiennement.

Exercice n°2 : Le stop à distance

Cet exercice, un poil plus complexe, demandera à votre chien de connaitre quelques indications supplémentaires, comme le « assis » ou le « reste« , mais c’est un très bon exercice d’écoute et d’auto-contrôle ! 

Si votre chien rencontre des petits soucis pour s’arrêter, ou que son écoute est trop brève, reprenez patiemment les étapes précédentes jour après jour, jusqu’à ce que votre chien comprenne ce que vous attendez de lui.

Exercice n°3 : Le jeu du On-Off

L’exercice du On/Off est un excellent apprentissage de l’auto-contrôle en s’amusant, également utile pour apprendre le stop à votre chien. Le but ici sera d’amener votre chien à un haut niveau d’excitation,  de redescendre sur un signal à un état de calme, avant de reprendre de plus belle. Parfait pour que votre chien comprenne que parfois, renoncer c’est gagner ! 

En plus de fournir une bonne dépense, aussi bien mentale que physique, l’exercice du On/Off permettra à votre chien d’apprendre que le stop, ou le renoncement, est une bonne chose pour lui ! Vous n’aurez plus qu’à pratiquer au quotidien ces exercices en les incluant à vos balades, dans de nouveaux lieux, ou bien à la maison 🙂

Articles liés

Réponses