Comment apprendre à son chiot à ne plus mordre ?

Mordillements chez le chiot

Comme vous le savez maintenant, l’éducation canine passe par la compréhension du chien, et ce qui motive ses actions. 

Ici, il est important de se rappeler; que les morsures chez les chiots sont tout à fait naturelles. Tout comme les enfants tendent à découvrir notre monde par le biais du toucher, de par de leurs mains … Nos amis chiots en font de même en mâchouillant tout ce qui passe à leur portée du bout des crocs. 

Par le biais des ces mordillements, ces petites canailles adorées en profitent pour stimuler, et renforcer leur mâchoire.

Bien que ces petits piques d’enthousiasmes nous paraissent le plus souvent « à croquer », il faut néanmoins canaliser cette énergie débordante vers un support plus adapté. Une mauvaise habituation des mordillements en l’âge de chiot, peut conduire à de mauvaises manies à l’âge adulte. Pouvant parfois même être dangereuse pour l’entourage de votre compagnon adoré.

mordillements chiots

Apprendre à son chiot comment ne plus mordre

Dès les premières semaines d’un chiot, son cadre familial (bien souvent sa mère) lui apprendra la gestion de sa force. 

Lorsqu’un chiot un peu trop excité, aura tendance à communiquer un peu trop avec les crocs, sa mère viendra réguler la situation. En mettant ce dernier temporairement à l’écart du groupe. 

Ce phénomène d’exclusion est la pire punition pour un chien, et encore plus pour un chiot qui ne cherche que l’amusement et de l’attention. De nature opportuniste, le comportement menant à l’échec des envies du chien sera progressivement abandonné, remplacé par une attitude un peu plus concluante.

L’idée sera donc d’imiter l’éducation transmise par la mère, en faisant assimiler à votre le chiot le concept du « Je mords trop fort, le bon moment s’arrête« . 

Pour cela, voici de quelle manière il vous faudra agir si votre chien vous mordille : 

  • Au moment du mordillement, donnez un signal d’alarme (toujours le même) type « Aïe » ou « Oooh »
  • Ignorez ensuite votre chiot, ce qui veut dire ne pas le regarder, ne pas le toucher ni lui parler.
  • S’il insiste, tournez-lui le dos afin de lui faire comprendre que vous êtes passé à autre chose, ou quittez la pièce.
  •  S’il vous suit malgré tout en continuant à tenter de vous mordre, indiquez-lui un ordre de retour au calme. Type « Assis« , »Couché » ou bien « Au panier » 
  • Dès lors que votre chiot a retrouvé son calme, félicitez-le et récompensez-le joyeusement ! Vous pourrez alors lui donner toute l’attention qu’il cherchait à obtenir de par ce comportement
  • Si les mordillements recommencent, répétez l’action en laissant plus de temps au retour au calme.
Les mordillements peuvent provenir d’une multitude de causes. Il vous faudra en déterminer la provenance, et tenter de répondre au besoin de votre chien de manière appropriée. En faisant preuve de cohérence dans la répétition de votre réponse, votre chien comprendra au mieux la nouvelle attitude qu’il doit adopter afin d’assouvir ses envies !
Mordillements chiots

Quelques astuces pour stopper les mordillements de votre chiot

  1. Comme dit plus haut, la cohérence dont vous ferez preuve (ainsi que vos proches) dans vos actions influenceront grandement la compréhension de votre chiot. Si l’un accepte et que l’autre refuse, ou bien qu’un coup oui ou un coup non, alors le message que vous transmettez à votre chiot sera flou. Les exceptions ne feront que confirmer et renforcer les mauvais comportements de votre chiot.
  2.  N’attendez surtout pas que cela « passe avec l’âge » comme on peut l’entendre souvent. Encore une fois, si ce type de comportement est mal assimilé une fois à l’âge adulte, de sérieuses conséquences négatives peuvent en découler. Il est impératif d’enseigner à votre chiot l’auto-contrôle, s’il ne l’a pas déjà acquis.
  3. Une excellente manière d’apprendre à votre chiot à gérer son rapport aux autres, c’est par la rencontre avec ses congénères ! En offrant à votre chiot des rencontres équilibrées avec des chiens stables, vous offrez à votre compagnon adoré l’opportunité d’apprendre la limite lors de ses débordements, de manière juste et méritée. Attention toutefois aux rencontres que vous proposerez à votre chiot, évitez autant que possible les mauvaises réactions.
  4.  N’oubliez pas de proposer un support adapté aux mordillements de votre chiot ! Les mordillements étant naturels, voir nécessaires aux chiots, n’hésitez pas à proposer des jouets à cordes, ou tout autre exutoire pour les crocs de votre compagnon adoré. 
  5. Dès le plus jeune âge de votre chiot, soyez toujours à l’initiative des contacts. Veillez le plus possible à lancer les séances de jeux, de caresses, et d’interactions en général, suivant votre rythme. Par extension, apprenez à votre chiot la gestion de sa frustration. En accédant à son plaisir autrement que lorsqu’il le demande, votre chiot assimilera que parfois, abdiquer c’est gagner. 
 
Enfin, il est important que vous définissiez des limites cohérentes avec votre chiot. Si vous lui interdisez de vous mordiller, il est important de répondre à son besoin en lui proposant un jouet adéquat en réponse. 
Les indications de retour au calme peuvent également vous servir à réguler les excès d’enthousiasme. Un « Stop » ou « Lâche » bien assimilé peuvent éviter quelques doigts meurtris =)

Articles liés

Comment calmer un chien trop excité ? | Les Conseils OhMyPuppy

Il est parfois compliqué de parvenir à canaliser l’énergie débordante de son chien, tout comme calmer un chien excité, une fois l’âge adulte atteint. Un chiot de quelques kilos sautillant dans tous les sens pour essayer d’atteindre votre figure, à grands renforts de léchouilles, peut dans un premier temps sembler mignon. Mais un chien de 40kg dans un état d’excitation excessif…

Calmer les aboiements excessifs de son chien

Au même titre que les humains communiquent par le biais de la voix, les chiens « parlent » via leurs aboiements. Dès l’enfance, on nous a appris à parler d’une voix modérée, rythmée par les circonstances environnantes. Et il en va de même pour nous amis les chiens !  Dès sa naissance, le chiot apprendra la socialisation…

Les 10 premières choses à enseigner à votre chiot

Avec leurs oreilles douces et satinées, leurs coussinets parfaitement pulpés et leurs yeux irrésistibles de chiot, tomber amoureux de son nouveau chiot est facile.  Enseigner des choses à ce même chiot, cependant, c’est une autre histoire. D’innombrables chiots mignons grandissent pour devenir des chiens adultes avec des problèmes de comportement ingérables, et les refuges pour…

Réponses