Chien peureux : Faut-il les rassurer ? Quelle attitude adopter ?

Vous avez peut-être déjà pu entendre quelqu’un vous dire qu’en situation de peur, il ne fallait surtout pas toucher son chien peureux. Et d’autres à l’inverse, vous dire qu’il faut au contraire le rassurer à grands renforts de caresses. 

Pas toujours évident de trouver la bonne mesure entre des conseils parfois contradictoire … 

C’est pourquoi aujourd’hui nous tenterons d’y voir un peu plus clair sur les peurs de votre chien, et l’attitude à adopter face à un chien craintif, sensible ou peureux. 

Qu'est-ce qu'un chien peureux, et d'où provient la peur ?

Dans une grande majorité des cas, un chien peureux est un chien qui n’a pas vécu assez d’expériences, ou bien de mauvaises par le passé. Ne lui donnant pas la confiance nécessaire pour affronter avec sérénité les nouvelles expériences. 

Si entre ses 2, 3 et 4 mois, votre chien n’a rencontré que peu de stimulations, ou voire même une mauvaise expérience marquante, il peut en garder un comportement futur craintif vis-à-vis de ce qui ne lui est pas familier. 

Certains chiens, comme quelques chiens de refuges, peuvent avoir connu des traumatismes divers, et en garder des séquelles. Ce qui peut conduire le chien vers des troubles du comportement, et potentiellement de la peur voire de l’agressivité. 

Certaines races de chien par ailleurs, sont par nature plus sensibles à la peur que d’autres. Les chiens-loups par exemple se montrent généralement plus craintifs envers les inconnus qu’un golden retriever, en règle générale. 

Voilà pourquoi la socialisation d’un chiot est essentielle entre ses 2 et 4 mois. Ce jeune apprentissage de la vie conditionnera grandement les réactions futures de votre chien dans son quotidien, et face aux nouvelles situations qu’il rencontrera. 

Veillez à proposer à votre chien, et ce quel que soit son âge, des expériences et rencontres divers et variés – mais surtout positives – afin que votre chien acquiert le vécu nécessaire à une sérénité dans ses découvertes futures. 

Reconnaître un chien qui a peur

Chien peur ohmypuppy

De manière générale, un chien en situation de peur ou de crainte ne fixera pas l’objet de son émotion directement, et cherchera même plutôt à l’éviter du regard. 

Le premier réflexe de peur du chien (comme beaucoup d’être vivant d’ailleurs) … C’est la fuite.

L’objectif ici étant de mettre un maximum de distance entre le sujet de sa peur et soi-même afin de se sentir à nouveau en sécurité. 

Mais si un chien se retrouve dans l’incapacité de fuir face à sa peur, il peut potentiellement adopter un comportement de défense. Voir d’agressivité. 

Bien entendu, la manifestation de la peur chez votre chien sera propre à son histoire/ses expériences, et son caractère et à son environnement. 

Il est essentiel de bien comprendre l’émotion qui cause un comportement, afin de ne pas faire d’erreur d’interprétation. La peur pouvant être facilement confondue avec d’autres émotions. 

Recevez notre
E-Book GRATUIT

Rejoignez la communauté Ohmypuppy, et soyez les premiers à recevoir notre E-book gratuitement sur l’éducation canine lors de sa sortie. 

Restez connecté aux dernières actualités sur la santé, la nutrition, et l’éducation de votre compagnon à quatre pattes adoré ♥

Quelle attitude adopter face à la peur

Nous avons parlé du réflexe primaire de la fuite. Si votre chien rencontre une situation de peur, et qu’il ressent le besoin de s’enfuir, il faut lui laisser cette liberté. 

  • Si votre chien est en laisse, donnez-lui de la longueur.
  • En intérieur, laissez-lui la possibilité de changer de pièce.

Il est essentiel d’être à l’écoute des signaux de son chien afin de pouvoir y répondre de manière appropriée. Évitez à tout prix de laisser déborder sans contrôle les émotions négatives de votre chien, qui pourraient le pousser dans ses derniers retranchements. 

Il existe des méthodes éducatives, mises en place par des éducateurs canins, permettant de proposer à votre chien des séances afin qu’il puisse faire face à ses peurs en toutes sécurités. Ces séances ont pour but de modifier les associations du chien afin qu’il puisse considérer l’élément moteur de sa peur sous un nouveau jour. Et ainsi aborder ces situations de manière positive et sereine à l’avenir ! 

Mais attention, le processus d’habituation dans le cadre de la peur est un travail extrêmement délicat. Il vous faudra guider votre chien au travers de sa compréhension afin de faire évoluer le regard qu’il porte sur son monde. C’est un travail qui doit être propre à votre chien et à son histoire, et idéalement accompagné d’un éducateur canin comportementaliste afin d’éviter toutes erreurs. 

Faut-il caresser un chien pour le rassurer ?

Notre première envie à la vue de notre chien craintif, est de le rassurer par de grandes caresses chaleureuses et réconfortantes, de balayer ses peurs d’un geste de la main … 

La peur étant une émotion, il est complexe de l’apaiser via une caresse physique. 

Mais si la peur est une émotion, elle influe sur un comportement qui en découle. Comme par exemple un chien qui va se figer, ou reculer. 

Le caresser à ce moment précis revient à « Valider » le comportement de peur de votre chien. Il faut garder à l’esprit que les chiens apprennent via l’habitude, et l’association. 

Si à chaque fois que votre chien adopte un comportement de peur, vous le caressé systématiquement, vous risquez ainsi de « renforcer positivement » ce comportement. L’invitant à le réitérer, sans traiter pour autant la peur en elle-même, ni ce qui la cause. 

Il me faut néanmoins nuancer ce propos, car un chien va énormément se fier à l’attitude de son maître; 

  • Si une personne est naturellement stressée, ou anxieuse à la vue de son chien en état de peur, le caresser lui transmettra votre émotion négative. 
  • à l’inverse, une caresse venant d’une personne en confiance, et bienveillante peut potentiellement influencer l’émotion du chien, et ainsi l’apaiser. 
Il est malgré tout recommandé de ne pas caresser votre chien lorsqu’il s’arrête ou bloque pour toutes les raisons citées plus haut. 

Habituer positivement son chien

S’il n’est pas conseillé de caresser un chien en situation de blocage; 

Il vous faudra par ailleurs lui proposer des séances d’habituations courtes et répétées, afin que votre chien apprenne à vivre positivement en présence de ce qui lui fait peur. 

Il est également très important de travailler sur votre relation « maître-chien » afin d’installer une réelle relation de confiance entre votre compagnon adoré, et vous. 

Pour cela les bases éducatives viennent jouer un rôle important. 

Des séances quotidiennes habitueront votre chien à se fier à vos indications. Et vous pourrez ainsi mettre en place des règles éducatives, afin d’amener votre chien à se recentrer sur vous avec bienveillance dans une situation de crainte ou de peur !

Vous l’aurez compris, il est nécessaire de mettre en place un accompagnement individuel, propre à votre chien et à son histoire. Soyez toujours à l’écoute, et répondez aux besoins de votre chien de manière appropriée, en étant toujours attentif à l’attitude que vous adoptez au contact de votre chien !

Articles liés

Mon chien tremble – Causes & Solutions | OhmyPuppy

Il arrive que les chiens tremblent ou se secouent bien qu’il ne fasse pas particulièrement froid. C’est un phénomène particulièrement observé chez les chiens de petite taille, comme les chihuahuas par exemple. Mais bien que les tremblements puissent parfois sembler habituels, il arrive aussi que ces signes corporels puissent transmettre un tout autre message. Il existe en effet…

Calmer les aboiements excessifs de son chien

Au même titre que les humains communiquent par le biais de la voix, les chiens « parlent » via leurs aboiements. Dès l’enfance, on nous a appris à parler d’une voix modérée, rythmée par les circonstances environnantes. Et il en va de même pour nous amis les chiens !  Dès sa naissance, le chiot apprendra la socialisation…

Mon chien, et mon canapé

On entend souvent toutes sortes de choses concernant l’accès du chien au canapé.  « Si votre chien monte sur votre canapé, c’est dans une quête de domination. Il cherche ainsi à s’approprier « votre espace », car c’est un chien dominant et point à la ligne. »  Nous reviendrons sur la nation de domination inter-spécifique dans quelques instants 🙂 …

Réponses