Calmer les aboiements excessifs de son chien

chien aboie

Au même titre que les humains communiquent par le biais de la voix, les chiens « parlent » via leurs aboiements. Dès l’enfance, on nous a appris à parler d’une voix modérée, rythmée par les circonstances environnantes. Et il en va de même pour nous amis les chiens ! 

Dès sa naissance, le chiot apprendra la socialisation primaire auprès de sa mère et de ses congénères au travers de multiples expériences. Ce premier contact avec le monde influencera grandement la manière d’évoluer du chien tout au long de sa vie. Et malheureusement, cette étape du développement est parfois négligée, voire inexistante pour certains chiots. 

Avant de voir à calmer les aboiements excessifs de son chien, il est bon dans un premier temps de relativiser l’aboiement. Et de le voir tout simplement comme la manière directe qu’a votre chien de communiquer avec vous. Un chien qui aboie n’est pas quelque chose de négatif en soi, mais de naturel. 

La cause des aboiements de chien

chien salon aboie

Lorsqu’un chien aboie de manière intempestive et récurrente, il tente ainsi d’exprimer quelque chose de particulier. Le contexte actuel, les stimuli environnants, l’histoire de votre chien… De nombreux facteurs peuvent être la cause de ce comportement, parfois excessif.

Afin d’aider votre chien au mieux, et pour pouvoir canaliser l’énergie de votre compagnon à poils de manière appropriée, il vous faudra tout d’abord déterminer la cause de ces aboiements. Interrogez-vous sur le lieu, la fréquence, l’heure, et l’environnement lié à ce comportement. 

Parmi les causes les plus fréquentes d’aboiements excessifs, on retrouve : 

L'excitation

De nombreux cas d’aboiements excessifs résultent d’une situation d’excitation, ou d’enthousiasme. Sans conditionnement préalable, un chien peut-être tenté de décharger son énergie débordante par la voix.

De peur

Les chiens manifestent très souvent leurs peurs et anxiétés par des aboiements. En fonction du motif rencontré et de la personnalité de votre chien, la peur peut se traduire par un comportement de défense ou d’agressivité.

Par ennui

Un chien qui tourne en rond va chercher à dépenser son énergie d’une manière ou d’une autre. Le moindre stimuli peut être le déclencheur d’aboiements intempestifs, fournissant ainsi une occupation inattendue à votre compagnon adoré. 

Pour communiquer

Les chiens ont leurs propres voies de communication. Et beaucoup tentent d’attirer nos attentions à l’aide d’aboiements plus ou moins subtiles. Si par ailleurs, vous réagissez d’une manière ou d’une autre aux « appels vocaux » de votre chien, vous lui aurez fait comprendre et donc apprit que ce comportement fonctionne, en déclenchant une réaction chez vous. Ce qui risque d’ancrer ce mécanisme dans ses habitudes. 

Par solitude

Si votre chien est sujet à l’anxiété de séparation, en votre absence il peut témoigner de troubles du comportement. Cet attachement de dépendance à son maître peut se traduire par des aboiements, des dégâts matériels, l’oubli de la propreté, etc… 

Recevez notre
E-Book GRATUIT

Rejoignez la communauté Ohmypuppy, et soyez les premiers à recevoir notre E-book gratuitement sur l’éducation canine lors de sa sortie. 

Restez connecté aux dernières actualités sur la santé, la nutrition, et l’éducation de votre compagnon à quatre pattes adoré ♥

Comment calmer les aboiements de son chien

Vous l’aurez compris, un chien qui aboie est un chien qui tente de communiquer avec ses propres mots. Si votre chien est de nature extrêmement bavarde… Il existe des méthodes afin d’apprendre à votre compagnon adoré qu’il peut se faire entendre par d’autres biais. 

Pour cela, il faudra donc déterminer la nature exacte de ces aboiements, et s’attacher à travailler sur la cause plutôt que sur les aboiements directement. La construction d’une base éducative vous permettra d’habituer votre chien à une situation d’écoute, et de concentration. Des exercices réguliers vous permettront également de saisir au mieux la nature des réactions de votre chien, et ainsi de l’aider en ce sens de manière adéquate. 

Ignorer les comportements négatifs

La meilleure manière de faire assimiler à votre chien que son comportement n’obtient pas l’effet escompté, est tout simplement de l’ignorer. Ignorer un chien c’est; 

  • Ne pas le regarder
  • Ne pas lui parler 
  • Ne pas le toucher 
Si vous cédez à un de ces trois points, votre chien assimilera qu’aboyer lui permet d’attirer votre attention. 

Dévier un comportement

En plus d’ignorer les comportements négatifs de votre chien, l’idéal est de « Dévier » son énergie sur une action donnée, afin qu’il puisse assimiler quel type de comportement adopter dans cette situation. Il vous faudra néanmoins toujours réfléchir sur la cause de ces aboiements, afin de déterminer les actions à mener approprier.  

Le « Assis« , le « Au panier, le « Pas bouger« , et le rappel peuvent intervenir au cours d’une action afin de stopper votre chien dans son élan. Le ramenant ainsi à une situation d’écoute plus sereine. Une fois la concentration de votre chien revenue sur vous, vous pourrez dévier son énergie vers une action moins « vocale ». 

Par exemple; 

  • Si votre chien aboie sans cesse lorsque quelqu’un passe devant votre porte, ignorez le tout bonnement dans un premier temps en suivant les « 3 Ne pas ». 
  • Si votre chien persiste dans son comportement malgré tout, faites intervenir les bases éducatives lors d’aboiements excessifs. Le « Doucement », ou le « Assis » permettront de ramener votre chien à une situation d’écoute, qui pourra être assimilée à cette situation. 
  • Une fois la concentration de votre chien revenue, félicitez-le chaleureusement, et récompensez-le généreusement. 
  • Vous pouvez proposer à votre chien une récompense exceptionnelle qu’il ne recevra uniquement que lorsqu’il arrivera à revenir au calme lors de situations d’excitations. Comme un Kong garni de petites gâteries. Cela permettra de mettre l’accent sur le bienfait de revenir à un état d’écoute aux yeux de votre compagnon adoré ! 

Apaiser un chien qui aboie lorsqu'il est seul

Un chien seul chez soi, a le temps d’en vivre des choses. Nombres d’entre eux tente de gérer leur ennui comme ils le peuvent, et ce parfois au détriment de nos meubles… Mais il arrive aussi qu’un chien soit sujet à de l’anxiété de séparation. Le lien qui vous uni à votre chien a à ses yeux une importance fondamentale. Mais un attachement de l’ordre de la dépendance peut en fonction des cas, laisser votre chien dans un mal-être lors de vos absences. 

Ce mal-être peut se traduire par des aboiements plaintifs, par des dégâts matériels, ou une non-propreté non habituelle. Et bien souvent, notre absence peut par extension peser sur nos voisins également ! 

Là encore, il vous faudra déterminer la cause de ces aboiements afin de répondre de manière appropriée. 

– Si votre chien subi l’ennuie lors de vos absences, veillez à lui proposer des activités quotidiennes de dépenses physiques et intellectuelles. Et ce avant vos sorties, afin de laisser à votre compagnon à quatre pattes un temps de repos lors de vos absences bien mérité, et appréciable ! Proposez-lui des activités comme un tapis de fouilles, ou un kong garni dont votre chien ne profitera que lors de vos absences. De quoi rendre ces quelques heures un peu moins longues 🙂 

– Un chien sujet à de l’anxiété de séparation devra être progressivement habitué à ces heures de séparation, afin de ne pas vivre cette solitude comme une peine quotidienne. Pour cela vous pouvez diminuer vos réponses à ses sollicitations d’attentions au quotidien, tout en lui proposant vos propres sessions de jeux (l’initiative de l’interaction !), et parallèlement lui faire l’expérience de courtes périodes de solitude. Commencez par laisser votre chien seul pendant 10 minutes, puis 20, puis 30, et ainsi de suite jusqu’à ce que votre chien comprenne que votre départ rime avec un retour festif. Petit à petit, il se familiarisera avec ces absences moins effrayantes ! 

Articles liés

Comment calmer un chien trop excité ? | Les Conseils OhMyPuppy

Il est parfois compliqué de parvenir à canaliser l’énergie débordante de son chien, tout comme calmer un chien excité, une fois l’âge adulte atteint. Un chiot de quelques kilos sautillant dans tous les sens pour essayer d’atteindre votre figure, à grands renforts de léchouilles, peut dans un premier temps sembler mignon. Mais un chien de 40kg dans un état d’excitation excessif…

Réponses