Bronchite du chien – Causes, symptômes et traitements.

Bronchite canine

L’hiver apporte son lot de surprises, comme à chaque année ! 

Certaines un peu moins appréciables que d’autres, malheureusement.

Lors de cette période, différentes maladies peuvent toucher nos amis poilus. 

Notamment, la bronchite chez le chien, également appelée broncho-pneumonie. Désignant une infection plus ou moins grave des bronches. 

Les causes, symptômes et traitements seront relatifs aux antécédents de votre chien, ainsi qu’à quelques autres facteurs, présentés dans cet article. 

Bonne lecture ! 

Qu'est-ce que la bronchite du chien

Au même titre que chez l’humain, la bronchite du chien désigne une inflammation des voies respiratoires. Notamment des bronches, permettant la bonne circulation de l’air extérieur, vers les poumons de votre chien. 

C’est un organe sensible, pouvant facilement s’irriter ou s’enflammer, se traduisant le plus souvent par des quintes de toux régulières de la part de votre compagnon adoré. Visant à soulager votre chien du mucus sécrété au niveau de la surface enflammée (appelée catarrhe).

 

Il existe deux types de bronchites canines, en voici les causes :

La bronchite aiguë chez le chien

On parle de bronchite aiguë lorsque celle-ci advient brusquement, et montre une évolution rapide. L’inflammation découle d’une cause précise – connue ou non – et se soigne rapidement, le plus souvent définitivement. Un traitement adapté permettra d’en venir à bout. Néanmoins, mal traitée, la bronchite peut laisser des séquelles.

Il est important de différencier une bronchite isolée (seuls signes présents), d’une bronchite elle-même symptôme d’une affection plus générale

Le traitement variera en fonction du diagnostic de votre vétérinaire.

En voici les symptômes :

  • Durant la phase congestive (2 à 3 jours), une toux sèche et quinteuse s’empare du chien. La phase exsudative s’ensuit alors, durant approximativement une semaine, résultant en une toux grasse. 
  • Une fièvre montante à mesure de la progression de l’inflammation (La température corporelle normale d’un chien se situe entre 38°C et 39°C)

La bronchite chronique chez le chien

la bronchite chronique, quant à elle, réfère à une inflammation récurrente voire persistante des bronchesLa durée de l’évolution de la bronchite, ainsi que l’importance des lésions bronchiques vont différer la bronchite aiguë d’une bronchite chronique. Cette dernière pouvant provoquer des séquelles irrémédiables

Mal traitée, une bronchite aiguë peut devenir chronique. 

D’où l’importance de rester à l’écoute des premiers symptômes, et de prendre les dispositions nécessaires. 

Voici les symptômes de la bronchite chronique chez le chien :

  • Une toux grasse et répétée, pouvant conduire à des vomissements selon les chiens. Suivit d’une toux sèche et douloureuse.
  • La toux peut devenir permanente, et mener à des troubles respiratoires. Le souffle du chien peut devenir sec, court voir râlant. 
  • L’exercice physique devient plus pénible en raison des troubles respiratoires; le souffle étant plus court, le chien aura tendance à s’essouffler plus vite 
 

Si vous constatez ces symptômes chez votre chien, 

n’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire au moindre doute !

 

Causes probables de la bronchite canine

Causes de la bronchite canine

La bronchite aiguë isolée chez le chien peut être le résultat de divers agents irritants; tels que la fumée, la poussière, ou encore des insecticides (pouvant être transportés de différentes manières, et ainsi ingérés par nos chiens) 

Des bactéries peuvent venir se développer à l’occasion d’une faiblesse immunitaire, ou même venir nourrir une irritation des bronches (de provenance virale, parasitaire, allergique…)

Le cas de la bronchite chronique peut découler de la continuité d’une bronchite aiguë mal soigné, ou bien de lésions bronchiques rendant l’organe sensible. 

La bronchite du chien peut également n’être qu’un symptôme d’une affection plus générale. C’est pourquoi il est nécessaire de consulter un vétérinaire afin d’obtenir un diagnostic propre à l’état de votre chien. 

Que faire si votre chien tousse ?

La toux chez le chien, comme pour l’humain, se traduit par une expiration forte et bruyante. Ce réflexe vise à dégager les voies respiratoires potentiellement obstruées. 

La toux sèche se différenciera de la toux grasse de par sa sonorité, et l’expulsion de sécrétion en cas de toux grasse. 

Si votre chien vient à tousser de manière isolée, non répétée, il n’y a probablement aucune raison de vous inquiéter. 

Si en revanche, la toux de votre chien se fait plus récurrente, vient à varier, et que vous constatez un affaiblissement de son état de santé général (perte d’appétit, de jeux, fièvre). Dans ce cas contactez votre vétérinaire, afin qu’il puisse examiner l’état actuel de votre chien.

Traitements de la bronchite chez le chien

Le traitement de la bronchite du chien devra être déterminé en fonction de l’état de santé actuel de votre chien par votre vétérinaire. 

Il faudra ainsi traiter

  • L’inflammation, à l’aide d’anti-inflammatoire
  • Faciliter la respiration en éliminant les sécrétions – expectorant
  • La toux pourra être apaisée par un anti-tussif 
  •  En cas bronchite chronique, ou d’infection, l’utilisation d’antibiotique peut-être prescrit par votre vétérinaire. 
 
Il est également conseillé d’éviter d’exposer votre chien au froid de manière trop prolongée.

Les huiles essentielles contre la bronchite canine

On sait aujourd’hui que les huiles essentielles font des merveilles à plusieurs niveaux. 

Et pour les chiens également ! 

voici une liste de quelques huiles essentielles ayant des propriétés vertueuses contre la bronchite du chien :

  • Eucalyptus Radiata (antiviral, anti-inflammatoire, expectorant, efficace pour soulager les congestions de la poitrine. A éviter avec les petits chiens et les chiots)
  • Lavande aspic -Lavandula latifolia spica- (anti-infectieuse -bactéricide et fongicide-, expectorante, cicatrisante, anti-inflammatoire)
  • Bois de rose -Aniba rosaeodora var. amazonica- (propriétés anti-infectieuses) 

Et il en existe encore beaucoup d’autres ! n’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire, afin qu’il vous conseille un remède naturel adapté aux besoins spécifiques de votre chien !

(Pour en découvrir plus à propos des huiles essentielles, et de leurs bienfaits sur nos amis canidés, voici un article dédié à ce sujet).

Pour finir ...

Vous l’aurez compris au fil de cet article, la bronchite du chien peut sous-entendre différents niveaux de profondeur, quant à l’infection des bronches de votre chien.  

Dans la plupart des cas, une simple consultation chez votre vétérinaire pourra résoudre le mal de votre compagnon adoré. 

Néanmoins, si les symptômes de votre chien persistent, voire deviennent récurrents et que l’état de santé général de votre chien en est impacté… Alors un traitement plus lourd devra être envisagé avec votre vétérinaire au plus vite. 

Merci de m’avoir suivi jusqu’ici ! J’espère que cet article vous aura apporté les informations dont vous aviez besoin. 

Faites-nous part de votre pensée en commentaire, et n’hésitez pas à partager votre histoire ! 

L’expérience d’autrui est toujours enrichissante pour qui prête l’oreille =) 

Articles liés

Le petit guide des vaccins chez les chiens

Les vaccins sont devenus aujourd’hui monnaie courante pour nos amis les chiens.  De cette manière, on peut prévenir efficacement des maladies canines potentiellement graves telles que la maladie de Carré, la rage ou l’hépatite. Les vaccins réguliers protègent la santé de votre animal. Mais ils peuvent également garder les membres de votre famille en bonne santé.…

Mon chien tremble – Causes & Solutions | OhmyPuppy

Il arrive que les chiens tremblent ou se secouent bien qu’il ne fasse pas particulièrement froid. C’est un phénomène particulièrement observé chez les chiens de petite taille, comme les chihuahuas par exemple. Mais bien que les tremblements puissent parfois sembler habituels, il arrive aussi que ces signes corporels puissent transmettre un tout autre message. Il existe en effet…

Réponses